Laurent Houssais

4, rue Borda
33000 Bordeaux

laurent.houssais@u-bordeaux-montaigne.fr

Domaines de recherche

Critique d’art et histoire de l’histoire de l’art ;  Institutions et sociétés artistiques en France et dans les colonies françaises ; Marché de l’art ; Revues ; Illustration ; peinture sous la Troisième République ;  Japonisme ; Symbolisme ; Art Nouveau.

FORMATION

2003 | Doctorat d’histoire de l’art sur « André Fontainas (1865-1948) critique et historien de l’art », thèse menée sous la direction de M. Jean-Paul Bouillon, professeur à l’université Blaise Pascal, Clermont II. Mention très honorable, félicitations du jury à l’unanimité.

  • Prix spécial du musée d’Orsay en 2007.

1994 | DEA d’histoire de l’art sur « La reconstitution archéologique dans l’œuvre de Georges-Antoine Rochegrosse (1859-1938) », sous la direction de M. Dario Gamboni, université Lumière, Lyon II. Mention très bien.

1992 | Maîtrise d’histoire de l’art, « Catalogue des estampes du musée des Arts décoratifs de Lyon. XVIIIe siècle. École française », sous la direction de Mme Marie-Félicie Perez, université Lumière, Lyon II. Mention très bien.

1991 | Licence d’histoire de l’art, université Lumière, Lyon II.

1990 | Licence de droit privé, université Claude Bernard, Lyon III.

PUBLICATIONS

Ouvrage

Georges-Antoine Rochegrosse, les fastes de la décadence (Moulins, musée Anne de Beaujeu, 28 juin 2013-5 janvier 2014), Paris, Mare & Martin, 2013, 218 p., 118 n°, 55 fig.

  • Commissariat scientifique de cette première exposition consacrée à l’artiste, exposition bénéficiaire du label « Exposition d’intérêt national ».

Co-direction d’ouvrages

« Nos artistes aux colonies ». Sociétés, expositions et revues dans l’empire français 1851-1940, essais réunis par Dominique Jarrassé et Laurent Houssais, Paris, Éditions Esthétiques du Divers, 2015, 254 p.

Du Romantisme à l’Art Déco. Mélanges offerts à Jean-Paul Bouillon, sous la dir. de Rossella Froissart, Laurent Houssais, Jean-François Luneau, avant-propos par Rossella Froissart, Laurent Houssais, Jean-François Luneau, introduction par Dominique Jarrassé, bibliographie de Jean-Paul Bouillon établie et présentée par Laurent Houssais et Jean-François Luneau, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011, 316 p.

Marché(s) de l’art en province (1870-1914), études réunies par Laurent Houssais et Marion Lagrange, avant-propos par Marion Lagrange, préface de Raymonde Moulin, introduction par Laurent Houssais et Marion Lagrange, Bordeaux, Les Cahiers du Centre François-Georges Pariset n° 8, 2010, 167 p.

Contributions à des ouvrages collectifs

« Partir, exposer, vendre : réseaux et structures coloniales dans l’entre-deux-guerres », dans Peintures des lointains. La collection du musée du quai Branly Jacques Chirac (Paris, musée du quai Branly Jacques Chirac, 30 janvier 2018-6 janvier 2019), Paris, musée du quai Branly Jacques Chirac/Skira, 2018, p. 81-87.

« De Luxeuil au seuil de l’Institut », dans Jules Adler (1865-1952). Peindre sous la Troisième République (musée de Dole, 17 octobre 2017-11 février 2018 ; Évian, Palais Lumière, 3 mars-21 mai 2018 ; Roubaix, La Piscine, musée d’art et d’industrie André Diligent, 29 juin-22 septembre 2019), Milan, SilvanaEditoriale, 2017), p. 15-31.

  • Essai issu de la communication « Jules Adler, parcours et construction d’une carrière », Peindre sous la Troisième république. Jules Adler et son temps, colloque organisé par Vincent Chambarlhac et Bertrand Tillier, Hôtel de ville de Dole, 28-29 janvier 2016.

« Salon(s), marché et critique d’art », dans Bertrand Tillier (dir.), L’Art du XIXe siècle, Paris, Citadelles et Mazenod, 2016, p. 171-212.

« Rochegrosse, Ferroud et les illustrations de Salammbô : stratégies et réception », dans Salammbô dans les arts, sous la direction de Gisèle Séginger, Lettres modernes, n° 18, Paris, Lettres modernes Minard, 2016, p. 91-105.

« La Vie artistique dans les colonies vue par le Monde colonial illustré (1923-1940) : aspects et enjeux d’une propagande coloniale », dans « Nos artistes aux colonies ». Sociétés, expositions et revues dans l’empire français 1851-1940, essais réunis par Dominique Jarrassé et Laurent Houssais, Paris, Éditions Esthétiques du Divers, 2015, p. 117-139.

Avec Adrien Eudeline, « Sociétés et premières expositions artistiques algéroises : une histoire revisitée (1851-1880) », dans « Nos artistes aux colonies ». Sociétés, expositions et revues dans l’empire français 1851-1940, essais réunis par Dominique Jarrassé et Laurent Houssais, Paris, Éditions Esthétiques du Divers, 2015, p. 37-57.

« Le développement de la culture esthétique : cohérence et ambivalences d’une stratégie éditoriale », dans Léon Rosenthal (1870-1932), militant, critique et historien d’art, sous la dir. de Vincent Chambarlhac, Thierry Hohl, Bertrand Tillier, Paris, Hermann, 2013, p. 265-277.

« Notes sur une monographie inédite : François Rude par André Fontainas », dans Jane Block & Claude Sorgeloos (dir.), Homage to Adrienne Fontainas, Passionate Pilgrim for the Arts, New York, Peter Lang Publishing, 2013, p. 199-213.

« Sur les Salons de Théodore de Banville », dans Du Romantisme à l’Art Déco. Mélanges offerts à Jean-Paul Bouillon, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011, p. 103-112.

« Les XIII et le Mercure de France : Art nouveau et “métamorphose de l’art national” », dans Les revues d’art : formes, stratégies et réseaux au XXe siècle, sous la direction de Rossella Froissart Pezone et Yves Chevrefils Desbiolles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011, p. 115-126.

« Rosenthal, ses livres sur l’art et ses éditeurs », dans Léon Rosenthal (1870-1932). Un parcours éditorial : des revues savantes au livre d’art, journée d’études interdisciplinaire organisée par Vincent Chambarlhac et Bertrand Tillier, Centre Georges Chevrier, UMR CNRS 5605 en partenariat avec les Archives municipales de Dijon, 22 septembre 2011, publication en ligne sur le site dédié à Léon Rosenthal : http://tristan.u-bourgogne.fr/Rosenthal/accueil/accueil.html

« Débats polémiques au Mercure de France », dans Regards de critiques d’art. Autour de Roger Marx (1859-1913), actes du colloque « Roger Marx (1859-1913), critique et historien de l’art », sous la direction de Catherine Méneux, postface de Pierre Vaisse, Presses universitaires de Rennes/INHA, 2008, p. 51-62.

«  Rochegrosse et le milieu littéraire », La Nouvelle Athènes. Haut lieu du Romantisme, sous la direction de Bruno Centorame, Paris, Action artistique de la Ville de Paris, 2001, p. 240-241.

Articles & communications publiées

« “Le rouge baiser de l’histoire” : Vitellius trainé dans les rues de Rome par la populace de Georges-Antoine Rochegrosse (1859-1938) », Bulletin de la Société archéologique de Sens, IX, 2016, p. 111-122.

« Les amitiés roumaines d’André Fontainas : Charles-Adolphe Cantacuzène et Constantin Ganesco », Revue roumaine d’histoire de l’art, XLIV, 2007, p. 29-36.

« Gauguin devant la presse : lecture croisée et modes d’approche des critiques de l’exposition Vollard (1898) », Recherches en histoire de l’art, n°3, 2004, p. 47-56.

« Les Goncourt et le japonisme », Actes du colloque « Les Goncourt dans leur siècle. Un siècle de Goncourt” », Villeneuve-d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2005, p. 137-155, repris dans Cahiers Edmond et Jules de Goncourt, n°11, 2004, p. 59-78.

« Si loin, si proche : Paul Gauguin et André Fontainas », 48/14, automne 2003, p. 50-63.

« Banville, Rochegrosse et Moréas : aspects inédits d’un intérieur japonisant », Revue de l’art, n°130/2000-4, octobre-décembre, p. 47-59.

« Archéologie, littérature, illustration : Salammbô vu par Georges-Antoine Rochegrosse », Histoire de l’art, n°33/34, mai 1996, p. 43-54.

Article en collaboration

« Banville et Préault : un médaillon oublié, une amitié confirmée », Revue de l’art, n°127/2000-1, janvier-mars, p. 73-76 (avec Stéphane Guégan).

Préface

René Gobillot, André Dauchez, peintre et graveur, Paris, Librairie Auguste Fontaine, 1937, réédition préfacée par Laurent Houssais et Philippe Le Stum, Penne-d’Agenais, Association André Dauchez, 2017, p. I-III.

Notices

« André Fontainas », dans Dictionnaire de la critique d’art à Paris (1890-1969), sous la direction de Claude Schvalberg, préface de Jean-Paul Bouillon, Rennes, PUR, 2014, p. 153-154.

« Georges-Antoine Rochegrosse, La Mort de la Pourpre » dans Inquiétantes étrangetés (musée des Beaux-Arts de Nantes, chapelle de l’Oratoire, 4 novembre 2011-15 janvier 2012), Paris, musée des Beaux-Arts de Nantes/Artlys, 2011, p. 44-45.

« Enquête » et « Revues/Journaux/Critiques », dans Bertrand Tillier et Catherine Wermester (dir.), Conditions de l’œuvre d’art, de la Révolution française à nos jours, CIRHAC/université de Paris I Panthéon Sorbonne, 2011, p. 97-98 et p. 208-210.

« André Fontainas» , « Arsène Houssaye », « Théophile Silvestre », « Pierre Petroz », Dictionnaire critique des historiens de l’art actifs en France de la Révolution à la première guerre mondiale, Philippe Sénéchal et Claire Barbillon (dir.), consultable sur le site de l’INHA : http://www.inha.fr/fr/ressources/publications/dictionnaire-critique-des-historiens-de-l-art.html
(mise en ligne depuis février 2009 et 2016 pour Fontainas).

« Impressionnisme et photographie », « Poésie et peinture. Symbolisme », Dictionnaire mondial des images, sous la direction d’Alain Gervereau, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2006, p. 528-530 et p. 827-829.

« Acquisitions [notice sur les portes japonisantes de Rochegrosse] », Revue du Louvre, n° 1, février 1998, n°24, p. 94.

Comptes rendus

Dominique Lobstein, Défense et illustration de l’impressionnisme. Ernest Hoschedé et son « Brelan de Salons » (1890), Dijon, L’Échelle de Jacob, 2008, 260 p., mise en ligne sur le site www.latribunedelart.com le 19 décembre 2008.

Françoise Lucbert, Entre le voir et le dire. La critique d’art des écrivains dans la presse symboliste en France de 1882 à 1906, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2005, 309 p., 48/14, automne 2006, p. 88-89.

J.-K. Huysmans, Écrits sur l’art 1867-1905, édition établie par Patrice Locmant, Paris, Éditions Bartillat, 2006, 594 p., Bulletin de la Société J. K. Huysmans, n°99, 2006, p. 81-84.

Ouvrage de vulgarisation

Journal de Cézanne, Paris, Hazan, 2006, 384 p. 

Contributions à des ouvrages de vulgarisation

Clés pour enseigner l’histoire des arts en cycle 3. Le XIXe siècle, sous la dir. de Marc Saboya, Bordeaux, CRDP Aquitaine, 2010, 150 p. Rédaction des chapitres : « Des nouveaux modes de diffusion de l’art », p. 41-52 ; « Un siècle de révolutions esthétiques », p. 81-94 ; « Arts décoratifs et révolution industrielle », p. 103-113 ; « Sciences, arts et industrie : les défis d’un siècle », p. 123-136.

Abécédaire de Manet, Paris, Flammarion, 1998 (avec Eric Darragon, Julie Ramos et Bertrand Tillier).

Abécédaire du symbolisme et de l’Art nouveau, Paris, Flammarion, 1997 (avec Gilles Genty, Séverine Jouve, Philippe Thiébault, François Vergne).

RESPONSABILITÉS SCIENTIFIQUES

2016 | membre du comité scientifique et du comité d’organisation du colloque international Odilon Redon, hier et aujourd’hui / Odilon Redon, Life and Afterlive, organisé par le Centre F.-G. Pariset (université Bordeaux Montaigne) en partenariat avec le musée des Beaux-Arts de Bordeaux, l’association MAGFF et l’université de Genève.

Depuis octobre 2013 | membre du comité scientifique du programme de recherche dirigé par Frédérique Desbuissons à l’INHA sur les Sociétés des Amis des Arts (1789-1914).

2011 | membre du comité scientifique et du comité d’organisation, aux côtés de Dominique Jarrassé, de la journée d’étude organisée par le Centre F.-G. Pariset, université Bordeaux III : Vendre, promouvoir, éduquer : expositions et sociétés dans les colonies françaises, de 1830 aux indépendances.

2008 | membre du comité scientifique et du comité d’organisation, aux côtés de Marion Lagrange et de Chantal Georgel, conservateur en chef au musée d’Orsay, du colloque national organisé par le Centre F.-G. Pariset, université Bordeaux III, et le musée des Beaux-Arts de Bordeaux : « Marché(s) de l’art en province (1870-1914) ».

 

2 réflexions sur « Laurent Houssais »

  1. Auriez-vous par hasard mis la main sur un « luxueux album » dédié au Cantique des cantiques et préfacé par Arsène Houssaye ? date probable 1892.
    Merci pour vos lumières
    JPM

    1. Malheureusement non. Je viens de vérifier dans mon fichier de recherches et je n’ai rien trouvé de tel.
      Bien cordialement
      Laurent Houssais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Centre François-Georges Pariset