Le Tour de ville à l’époque Moderne – par Emilie d’Orgeix – vendredi 3 avril – Université Libre de Bruxelles

Orgeix-Bruxelles

 

Université Libre de Bruxelles, 3 avril 2015

LE TOUR DE VILLE A L’EPOQUE MODERNE : ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DISCIPLINAIRES

Emilie d’Orgeix, université Bordeaux-Montaigne

 Se fondant sur le vaste corpus de villes françaises que rassemble leur statut de places fortes, ces « villes plus que villes » selon Lazare Carnot, cette présentation abordera la question du tour de ville aux XVIIe et XVIIIe siècles, grand absent de l’historiographie urbaine de la période moderne. A l’articulation de l’histoire urbaine et architecturale, de l’histoire des techniques et de la construction et de l’anthropologie de l’espace urbain et périurbain, elle vise à approfondir quelques uns des outils méthodologiques que l’historien de l’architecture peut convoquer pour construire une réflexion sur la production, les usages et la symbolique des espaces établis en périphérie des villes dans la culture urbaine et architecturale des XVIIe et XVIIIesiècles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.