Soline Morinière, lauréate du Prix d’Orsay

Le Prix du musée d’Orsay 2021 a été décerné à la thèse de Soline Morinière : “Laboratoires artistiques. Genèse des collections de tirages en plâtre dans les universités françaises (1876-1914)”. Elle a été menée sous la direction de Dominique Jarrassé, professeur d’histoire de l’art contemporain (université Bordeaux Montaigne, Centre de recherches en histoire de l’art – F.-G. Pariset, UR 538).

Le jury – composé de Anne Dion, conservatrice générale au musée du Louvre, Philippe Kaenel, professeur à l’université de Lausanne, Emmanuel Pernoud, professeur émérite à l’université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, Elise Dubreuil, conservatrice au musée d’Oray, et Emmanuel Coquery, conservateur général au musée d’Orsay – a souhaité récompenser un travail remarquable par son ampleur, sa rigueur et l’originalité de son sujet, qui contribue à remettre en lumière un pan largement méconnu de l’histoire patrimoniale française, par des approches multiples mêlant histoire de l’histoire de l’art, histoire de l’archéologie, ou encore histoire de l’enseignement.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.