François-Joseph Bélanger, artiste architecte (1744-1818)

François-Joseph Bélanger, artiste architecte (1744-1818), sous la dir. d’Alexia Lebeurre et Claire Ollagnier, Paris, Éditions Picard, 2021. 256 p., 217 ill.

Construire Bagatelle en trois mois : ce pari fou – et réussi – entre la reine Marie-Antoinette et son beau-frère le comte d’Artois a marqué la carrière de François-Joseph Bélanger. Avec ce coup d’éclat se dessine le portrait d’un architecte à la mode qui, aux côtés de Ledoux, Chalgrin, De Wailly et Brongniart, fut parmi les architectes les plus talentueux de son temps.

Il excella tout particulièrement dans la conception de l’habitat et des jardins, livrant alors quelques-unes des demeures les plus remarquées de l’Ancien Régime. Mais Bélanger ne fut pas seulement le chef d’orchestre des plaisirs d’un monde finissant : au cours de sa carrière, il traita aussi les programmes les plus divers tels que lotissements, halles, abattoirs, bains publics ou encore salles de spectacle ; il sut répondre également aux nouveaux défis de l’architecture en expérimentant de façon audacieuse des matériaux tels que le fer et la fonte à la Halle au blé.

L’architecte – qui n’a jamais fait le voyage à Rome mais qui s’est rendu à trois reprises en Angleterre – fit preuve d’une grande curiosité. Des embellissements urbains à la tabatière en passant par la petite maison ou la voiture hippomobile, la carrière de Bélanger offre une matière riche qui interroge les frontières de sa discipline. 

SOMMAIRE

Préface. Monographie d’un polyarchitecte – Jean-Philippe Garric

Introduction

Les femmes de Bélanger – Olivier Blanc

Carrière, honoraires et fortune – Dominique Massounie

La collaboration avec Jallier de Savault (1772-1775) – Yvon Plouzennec

Les dîners de la « société académique » : une chimère aux premières heures de l’Empire – Yvon Plouzennec

Au service des princes

Bélanger décorateur des Menus Plaisirs : une expérience fondatrice – Sandra Bazin-Henry

Meubles et pièces d’orfèvrerie pour la corbeille de mariage de Marie-Antoinette– Vincent Bastien

Le « grand carrosse du corps du roy » pour le sacre de Louis XVI – Alexia Lebeurre

François-Joseph Bélanger, Projet de décoration pour le sacre de Louis XVIII à Reims, élévation d’une structure avec le trône, 1814. Graphite, plume et encre, aquarelle, 74,9 x 55,9 cm. New York, The Metropolitan Museum of Art

Premier architecte d’un prince du sang : au service du comte d’Artois – Anaïs Bornet

Saint-Germain-en-Laye et Maisons : les grands projets pour le comte d’Artois – Étienne Faisant

Bagatelle : le pari fou d’un libertin – Alexia Lebeurre et Claire Ollagnier

Le lotissement du fief d’Artois – Francesco Guidoboni

Les écuries du comte d’Artois au faubourg du Roule – Christophe Morin

Les écuries d’Artois et la maison de l’architecte à Fontainebleau – Vincent Droguet

L’obélisque du Pont-Neuf – Yvon Plouzennec

1814, le « retour à l’ordre » ou les fastes de la Restauration – Adrian Almoguera

Projet pour le sacre de Louis XVIII à Reims, 1814 – Jean-Philippe Garric

Un architecte à la mode

Sentimental et spéculateur : Bélanger et l’habitat – Claire Ollagnier

La folie Sainte-James à Neuilly – Marie-Geneviège Lagardère

Les maisons parisiennes, architecture remarquable et remarquée (1789-1809) – Charlotte Duvette

Les lotissements de petite envergure : projets et réalisations – Charlotte Duvette

Armand-Parfait Prieur d’après François-Joseph Bélanger, Salle de bains et boudoir de la maison de Mlle Dervieux, vers 1792-1793. Eau-forte et aquarelle, 49,9 x 32,2 cm. Paris, musée Carnavalet.

La décoration intérieure ou les charmes de la variété – Alexia Lebeurre

Une architecture osée : le goût arabesque chez Mlle Dervieux – Iris Moon

La cheminée réinventée – Emmanuel Sarméo

Raffinements mobiliers : la griffe de l’architecte – Alexia Lebeurre

Le goût des matériaux luxueux : les pierres dures et les marbres – Sophie Mouquin

Le goût des matériaux luxueux : l’acajou – Jean-François Belhoste

Jardins et architecture pittoresque

Bélanger, « jardineur » de la modernité – Monique Mosser

Le jardin du prince de Ligne à Belœil – Nathalie de Harlez de Deulin

Les voyages en Angleterre : sensations sublimes et pittoresques – Sigrid de Jong

Le parc de la Folie Sainte-James – Pierre-Antoine Gatier

Ce que le jardin de Méréville nous dit de Bélanger – Nicole Gouiric

Un hymne à la liberté pour Beaumarchais – Maryline Assante

François-Joseph Bélanger, Projet pour l’entrée du jardin Beaumarchais sur le boulevard Saint-Antoine, vers 1789. Plume, lavis et aquarelle, 20,2 x 33 cm. Paris, BNF.

Une amitié des Lumières : l’architecte et le « botaniste-filosophe » – Nicole Gouiric et Monique Mosser

Chez Monsieur et Madame Bélanger à Santeny – Nadine Villalobos

L’utile et l’agréable au jardin de Monsieur Le Picard – Nadine Villalobos

Équiper la ville

Les projets d’Opéra pour la réunion du Louvre et des Tuileries (1781-1809) – Daniel Rabreau

Le projet de place Louis XVI au Louvre – Alexandre Gady

Bélanger et la scène – Marc-Henri Jordan

François-Joseph Bélanger, Projet du Grand théâtre des Arts ou Temple d’Apollon au Carrousel, vue perspective, 1789. Eau-forte et aquatinte, 28,5 x 49 cm. Paris, BNF

Entretien et sécurité à la Bibliothèque nationale – Pauline Chougnet

Les bains Vigier : rebâtir une carrière au service de l’utilité publique sous le Directoire – Ronan Bouttier

Un sanctuaire pour le dieu Apis : les projets d’abattoirs (1805-1811) – Pauline Chougnet et Pierre Coffy

Approvisionner la ville sous l’Empire : la halle aux vins – Pierre Coffy

L’inlassable essayeur de matériaux – Jean-François Belhoste

La coupole en fonte et fer forgé de la Halle au blé (1809-1813) – Matteo Porrino

Une absence : la commande religieuse – Emmanuelle Bordure


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.